www.minisanterdc.cd

Taille police

SCREEN

Profil

Mise en page

Style du menu

Cpanel

Rapports CNS

Mot de Son Excellence Monsieur le Ministre de la Santé Publique

Les résultats des comptes de la santé  de la République Démocratique du Congo de 2013 présentés dans ce rapport  final confirment la volonté du Gouvernement, d’abord de poser des diagnostics pertinents sur le financement de la santé,  ensuite de procéder à une réévaluation régulière de ce dernier en vue de dégager les changements intervenus sur une période, en se fondant sur des statistiques fiables ; enfin et surtout, la volonté d’engager les actions appropriées en vue d’améliorer l’état de santé de la population congolaise.

En effet, la mise en exécution d’un ensemble de mesures notamment de stabilisation du cadre macroéconomique a permis de redresser une croissance autrefois négative et de conforter la position de la RDC parmi le top cinq des pays africains dont la croissance moyenne au cours de la dernière décennie est au-dessus de 5%. Durant la même période, les institutions politiques se sont solidement enracinées en même temps que la participation citoyenne est devenue effective sur l’ensemble du territoire national. La culture statistique financière  s’est également développée, au regard du nombre d’études sur les comptes de la santé  réalisées durant ces cinq dernières années.

C’est pourquoi, dans le cadre de l’utilisation des données des comptes de la santé, il sied de rappeler que les recommandations des rapports de ces études ont incité le Gouvernement d’insérer certains services aux lignes des exercices budgétaires , et d’allouer plus des fonds supplémentaires à d’autres notamment : les programmes de santé visant l’amélioration de l’état de santé de la population, le financement de la contrepartie du Gouvernement de l’Achat des vaccins, de la lutte contre la maladie (VIH/sida, Paludisme, Tuberculose) qui a permis à la RDC de bénéficier pour les trois prochaines années de l’argent apporté par le Fonds Mondial, de même de justifier la pertinence du projet d’Equipement des Structures de Santé (PESS) financé essentiellement par les Fonds du Trésor Public ; également l’élaboration du projet de cadre d’accélération des OMD 4 et 5 (CAO-RDC) et enfin de suivre et d’évaluer le PNDS et  le CSDMT secteur santé.  

Ce rapport est rédigé selon la méthodologie de Système des Comptes de la Santé (SHA 2011)  dans un souci de comparabilité des indicateurs et de suivi de l’évolution du financement de la santé en RDC.  Cette approche ouvre la voie, au-delà de ce rapport, à un meilleur approfondissement des analyses par les chercheurs et autres acteurs intéressés. Puissent ces données statistiques financières  analysées  dans la plus grande rigueur, être exploitées et utilisées au maximum de leur potentiel, grâce à une large appropriation, vulgarisation et diffusion auprès de tous les acteurs.

Enfin, cette étude 2013  comme le rapport qui en résulte  est le fruit des efforts des experts de l’équipe technique multidisciplinaires et  des partenaires techniques et financiers qui n’ont ménagé aucun effort pour la mener à terme.

Au nom du Gouvernement, je voudrais saluer la qualité du travail abattu et dire merci à tous ceux qui ont contribué à sa réalisation.

Dr Félix KABANGE NUMBI  MUKWAMPA
Ministre de la Santé Publique

Rapport Comptes Nationaux 2013

Rapport Comptes Nationaux 2012